Jean Prieur

Qui connaît sa douleur la décime. Mais qui connaît sa joie la décuple.